L'équipe projet

Naïma Marengo

Ingénieure de recherche, responsable du SUIO-IP de l’INU Champollion d’Albi, elle est investie depuis plus de 15 ans dans le secteur de l’orientation, de l’insertion et de l’ingénierie de formation.
En parallèle de cette activité, Naïma est également Adjointe au maire déléguée à la culture pour la ville d’Albi.
Pour plus d’information, consultez son profil : https://fr.linkedin.com/in/naïmamarengo

Maria Denami

Docteure en Sciences de l’Éducation (et donc diplômée SHS !), Maria est Ingénieure Pédagogique à l’Institut de Développement et d’Innovation pédagogiques (IDIP) de l’Université de Strasbourg. Sa mission principale est de coordonner un dispositif nommé « Missions Professionnelles » qui vise à favoriser la professionnalisation des étudiants de L1 à M2 dans les 13 facultés ALL-SHS. Elle aime proposer et réaliser des projets innovants et collaboratifs, mieux si accompagnée par des collègues sympas et / ou des étudiants motivés !

Sabrina Labbé

Actuellement directrice du Service Commun Universitaire d’Information, Orientation – Insertion Professionnel (Scuio-IP) de l’Université Toulouse – Jean Jaurès, je suis aussi maître de conférences en Sciences de l’Éducation. Mes travaux de recherche portent sur l’étude des processus de professionnalisation dans une approche à dominante psychosociale (représentations sociales du travail, des métiers, choix professionnels, engagements et implications professionnels, éthique professionnelle et climat social). Je suis également responsable du Diplôme des Hautes Études des Pratiques Sociales, diplôme à la pédagogie innovante qui valorise les acquis de l’expérience et les parcours de vie par la réalisation d’une recherche-action. A écouter et analyser les trajectoires et les bifurcations professionnelles, je constate que ce sont sans doute les parcours non linéaires (souvent qualifiés d’atypiques) qui sont, de loin et notamment en SHS et LLA, les plus typiques ! Et quelle richesse… un foisonnement de diversités, une harmonieuse partition de pratiques hétéroclites et des altérités définitivement réunies. Car c’est aussi cela notre université : un lieu où l’atypisme, emblématique de notre communauté universitaire, est source d’émancipations individuelles et collectives.

Kelia Ssossé

Psychologue de l’accompagnement professionnel depuis 4 ans, Kélia exerce en tant que chargée d’orientation et d’insertion professionnelle à l’Institut National Universitaire Champollion d’Albi.

Sa principale mission est de déployer un ensemble d’actions pour favoriser l’insertion professionnelle des diplômés SHS et ALL. C’est donc tout naturellement qu’elle a accepté de participer à la mise en place de cette exposition, visant la valorisation des parcours individuels d’insertion de ces diplômés. Par ailleurs, issue elle-même d’une formation du domaine des sciences humaines et sociales, elle est d’autant plus sensible à cette mission.

Jordana Harris

Spécialiste des politiques publiques territoriales, Jordana A. Harriss gère le programme ‘1000 doctorants pour les territoires’ chez HESAM Université. Lauréat de l’AMI SHS du Ministère en charge de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, ce programme facilite l’embauche d’un doctorant au sein des services des collectivités et associations territoriales. 

Morgane Bariou

Si les chats ont sept vies, elle a plusieurs carrières ! Aujourd’hui conseillère en Insertion professionnelle et chargée de relations avec le monde professionnel, à l’Université d’Angers, elle accompagne les étudiants dans l’élaboration de leurs projets professionnels et de leurs outils. Le besoin d’être utile aux étudiants et de leur transmettre son expérience est au cœur de sa pratique professionnelle, avec une seule devise : Toujours apprendre des autres à travers l’échange, pour mieux accompagner !

Stéphanie Baudy

Docteure en Neurosciences et aujourd’hui Ingénieur de formation à l’université de Bordeaux, l’analyse des trajectoires professionnelles des étudiants depuis leur formation universitaire jusqu’à leur vie professionnelle fait partie des missions que j’ai à mener. Que ce soit pour accompagner les adultes en reprises d’études dans le cadre de leur reconversion professionnelle, ou pour travailler sur la relation formation /emploi, il est très enrichissant d’échanger avec nos anciens étudiants, que leur parcours soit « atypique ou plus linéaire ». La réalisation de ces interviews permet de prendre conscience de la diversité des parcours et de réaliser ainsi comment ces parcours sont liés à un savant mélange de rencontres, de projets professionnels et personnels et à un ensemble de facteurs environnementaux.

Pauline Turgis

Ancienne étudiante, diplômée d’un master de Langues, Cultures, Affaires Internationales de l’Université de La Rochelle, Pauline est revenue aux sources en 2017 pour travailler avec les étudiants actuels.
Après 3 ans d’expérience en tant que coordinatrice des relations entreprises à l’international pour une école de commerce et 2 ans en volontariat international en tant que responsable de Campus France à l’Ambassade de France à Bangkok, elle est aujourd’hui chargée d’orientation et d’insertion professionnelle dédiée aux étudiants de la faculté de lettres, langues, arts et sciences humaines de l’Université de La Rochelle. Sa mission principale est de proposer des actions innovantes afin de favoriser l’insertion de ces étudiants.

Laura Prouts

Issue des filières ALL et SHS, Laura est diplômée d’un Master Métier de l’Enseignement, de l’Éducation et de la Formation – spécialité anglais et d’un second Master « Stratégie et ingénierie en formation d’adultes ».

Actuellement conseillère pédagogique au sein du Service Universitaire d’Ingénierie et d’Innovation Pédagogique (SU2IP) de l’Université de Lorraine, elle exerce des fonctions de formation, d’accompagnement et de conseils auprès des enseignants et des équipes pédagogiques.

Laura est engagée dans le projet PilotE3 (E3 : Étudiants–Employeurs–Enseignants) de l’Université de Lorraine, lauréat de l’appel à manifestation d’intérêt ALL-SHS du Ministère. Ce projet a pour ambition d’associer plus efficacement l’ensemble des parties-prenantes de l’insertion (Enseignants, Étudiants et Employeurs) pour mieux s’inscrire dans le processus de formation tout au long de la vie.

Sylvie Plouraboué

Après une première vie professionnelle en tant qu’assistante en communication audiovisuelle à l’IUT de Lannion- en Bretagne- et une reprise d’études à 32 ans en licence professionnelle multimédia à l’IUT de Bayonne- au Pays Basque-, Sylvie exerce la fonction de chargée d’orientation et d’insertion professionnelle au Scuio-IP de l’Université Toulouse Jean Jaurès (UT2J). Elle aime évoluer dans des lieux à forte identité culturelle !
Ces dernières années, elle s’investit avec des collègues universitaires sur des projets innovants en faveur de l’orientation : témoignages vidéos d’anciens étudiants de l’UT2J dans la Collection Trajectoires sur Canal U, MOOC Introduction à la psychologie
Ce qui l’anime particulièrement est d’ouvrir les possibles à des étudiants en Sciences Humaines et Sociales, Arts, Lettres et Langues, en termes de parcours et de métiers.

L'équipe opérationnelle

Marie Hoffmann

Marie, étudiante en Master 1 Education Formation Communication. Professionnelle en reprise d’études, ce projet a été l’occasion d’élargir mes compétences et de rencontrer des étudiants d’autres filières. La réalisation des portraits a permis des rencontres humaines très riches et inoubliables ! 

Elise Ham

Elise, étudiante en Master 1 Education Formation Communication. Etudiante en Histoire au cours de ma licence, j’ai choisi de me réorienter vers le champ de l’intervention sociale en première année de Master. Ce projet a été pour moi plus riche en apprentissages et en découvertes que je ne l’avais imaginé. Ce fut un véritable plaisir de rencontrer ces personnes « atypiques » et d’écouter leur récit de vie.

Sara Vieira A. Maia

Sara Vieira A. Maia est étudiante L2 en Cinéma à l’Université de Strasbourg. Elle a aussi apporté au projet son préalable expérience professionnelle en tant que photojournaliste au Brésil. 

Marieke D'Argent

J’aime faire sans cesse de nouvelles découvertes et comprendre de nouveaux sujets. Passionnée notamment par les voyages et l’éthologie, j’étudie en Communication scientifique, suite à une licence de Biologie.

Louise Guy

A 22 ans, Montpelliéraine, j’ai décidé de poser mes valises à Strasbourg après une licence en microbiologie pour étudier la communication scientifique. Ayant eu la “chance” d’avoir un parcours plus que linéaire, la réorientation est quelque chose qui m’est inconnu. Ainsi, je considère le message du projet très important : parcours atypique ou non, il n’y a pas de chemin déjà tracé, chacun construit son parcours et son épanouissement personnel comme il l’entend. Mais ce que je retiendrai particulièrement, c’est l’enrichissement personnel que m’ont apporté les personnes que j’ai pu rencontrer durant les entretiens. Ce projet est avant tout, très humain.

Laura Amodio

J’ai 24 ans et je suis étudiante en 1ère année du master Communication Scientifique de Strasbourg. Les mots parcours atypique résonnent tout particulièrement dans mon esprit étant donné que je fais partie de cette catégorie de personne. Issue d’un baccalauréat sciences économiques et sociales, j’ai
poursuivi mes études en biologie après avoir longuement hésité sur mes capacités. Quelques années plus tard et avec quelques détours dans mon parcours scolaire, je suis enfin dans la voie qui me plaît. Pouvoir réaliser l’exposition portrait insolite est une sorte d’aboutissement. J’ai pu développer de nombreuses compétences et rencontrer mettre à l’honneur des personnes inspirantes.

Lena Belmadani

Étudiante de langues et interculturalité (allemand, anglais, néerlandais). Deux ans après le bac je n’avais pas su quoi faire, j’ai entamé une année en septembre 2015 puis arrêté après trois mois pour partir en mobilité internationale grâce à des programmes Erasmus+ et Euromed. L’année suivante en septembre 2016, je me suis lancée sans réfléchir dans une licence d’histoire et rebelotte j’ai arrêté, j’ai entamé un service civique dans une association en tant qu’ambassadrice de la jeunesse et de la diversité. Aujourd’hui, j’ai bien mûri mon projet et je sais que les langues sont essentielles pour travailler à l’international et que c’est une vocation. Dernier mot : un parcours atypique n’est pas moins méritant qu’un parcours ordinaire, il faudrait davantage s’intéresser à l’éducation non formelle et ne pas avoir peur de ne pas correspondre aux normes de parcours de formation. C’est ce que j’ai aimé dans le projet de Portraits insolites

Florence Perret

Étudiante en Master 2 CAWEB à l’Université de Strasbourg, j’ai travaillé sur ce projet dans le cadre de la réalisation de ce site Web. Cette mission a été pour moi très enrichissante et j’ai beaucoup apprécié travailler dessus.

Fermer le menu